Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

🎁 Livraison offerte dès 70€ I Dans tous les pays de L'EU

Maternité : Accoucher sous péridurale, pour ou contre ?

 

"Accoucher sans péri", c’est possible et il semble que ce soit devenu tendance !

 

Les femmes enceintes sont de plus en plus nombreuses à se laisser séduire par un accouchement sans anesthésie. Vous voulez savoir pourquoi ? Et bien la Rédac’Mellipou leur a posé la question ! 

 

Émilie : "Lors de mon premier accouchement, j’étais totalement spectatrice de ce qu’il se passait. J’avais l’impression que je n’étais que bonne à écouter ce que les sages-femmes me disaient et je n’ai pas vraiment pu profiter pleinement de mon accouchement. Je pense que, pour mon deuxième enfant, j’accoucherai sans péridurale. Ça peut paraître fou, mais je pense que ressentir l’accouchement c’est prendre conscience pleinement de ce que notre corps est capable de faire." 

 

Alexandrine : "Personnellement je suis pour les accouchements avec péridurale car je pense que c’est une chance pour nous d’être assistées médicalement. Je suis heureuse d’avoir pu accoucher sous péridurale car cela m’a permis de réduire la douleur. Ayant eu un accouchement difficile, je ne pense pas être capable de refaire la même chose sans." 

 

Solène : "Je pense que cela dépend de chacune et de sa capacité à supporter la douleur. Ce n’est pas parce qu’une femme accouche sans péridurale qu’elle sera davantage considérée comme une « bonne mère ». Et pourtant, c’est quelque chose que j’entends beaucoup dans mon entourage et je trouve ça assez surprenant." 

 

Noémie : "Dès mon premier enfant, j'avais décidé d’accoucher sans péridurale. C’était clair dans ma tête. Mais je n’ai pas eu le choix car il ne voulait pas descendre seul. Pour mon second bébé, en Angleterre, j’avais tout préparé de manière naturelle. Cours de sophrologie pour gérer la douleur, accouchement programmé dans l’eau, sortie rapide. J’ai eu envie d’accoucher sans péridurale, à ce moment, parce que j’ai eu besoin de faire corps avec mon bébé, de sentir chaque contraction et de comprendre les besoins de mon corps. Pousser sous les ordres d’une sage-femme, ce n’est pas la même chose que de pousser sous les ordres naturels de son corps. Même si ça fait mal, je veux tout connaître de la naissance de mon bébé."

 

Accoucher sans péridurale aujourd’hui, c'est montrer la modernité de la société actuelle et que les femmes disposent de leur corps comme elles le souhaitent. C’est parce qu’une femme a le choix, qu’elle se permet d’accoucher sans péridurale ! L’anesthésie reste une option, comme un ultime recours. Il ne faut tout de même pas avoir honte de demander d'accoucher avec. Vous devez suivre votre corps et faire ce qui est le mieux pour lui. 

 

Panier

pour la livraison gratuite !

Plus de produits disponibles à l'achat

Votre panier est vide.